• SCOCE

Téa Lamboray, un avenir en bleu

Article SKI CHRONO du Le 14/05/2020 / Auteur : Romaric PONCE



L’adage veut qu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule. Pour Téa Lamboray, cela s’est vérifié mardi dernier. Aux joies du déconfinement est venue s’ajouter l’officialisation de sa sélection au sein de l’équipe de France jeune.


Une reconnaissance après laquelle la jeune slalomeuse du SCOCE courrait depuis un moment : « C’est quelque chose que j’espérais depuis quatre ans et à chaque fois c’était une déception. » Finalement, sa persévérance lui aura permis de décrocher sa première sélection à 18 ans. « Cette saison a été meilleure que les précédentes en termes de résultats donc je savais que j’avais plus de chances mais ça reste une bonne surprise car ce n’est jamais acquis. C’est la récompense du travail effectué. » Une 4e place au classement général de la coupe d’Europe de slalom parallèle et de nombreux Top 5 et podiums au cours de la saison auront convaincu les sélectionneurs de sa régularité.


Des objectifs en coupe d’Europe

Désormais son quotidien se partagera entre Albertville et son centre national pour la préparation physique estivale, les compétitions de skis l’hiver, et les printemps à Grenoble où Téa Lamboray vient d’achever la première année d’un cursus de trois ans en Staps. Elle rejoindra une autre haut-alpine au sein du collectif France jeune, Chiara Pogneaux, également retenue. « Ça va m’apporter plus de soutien et de reconnaissance » assure Téa. « Le comité Alpes Provence a fait beaucoup de choses pour nous mais le collectif national a plus de moyens. On aura un meilleur encadrement sportif, technique et médical. » Côtés objectifs, la skieuse sait ce qu’elle veut, même si elle doit encore en discuter avec ses nouveaux entraîneurs : « Participer à toutes les coupes d’Europe et marquer des points » précise la jeune femme qui a débuté sur les skis à l'âge de six ans aux Orres. Un club qui a joué « un gros rôle là-dedans ! Il m’a permis d’intégrer le comité et aujourd’hui j’arrive en équipe nationale. Sans lui ça n’aurait pas été possible. »

Une « fierté » pour le SCOCE

Un club qui n’est d’ailleurs pas peu fier de l’ascension de sa petite protégée. « Téa est un petit bout de femme très dynamique avec un énorme physique et beaucoup de tempérament » souligne son président au SCOCE, Jean-François Hermitte. « Le cœur du ski alpin c’est la Savoie et l’Autriche donc pour nous au bout de la chaîne des Alpes, c’est plus difficile, il faut se battre ! Notre station joue à fond le jeu du ski alpin grâce notamment à la Semlore qui met à disposition les pistes, à la mairie des Orres qui nous a aidés à remettre le tracé de la Pousterle aux normes, et la communauté de communes de Serre-Ponçon qui nous subventionne aussi. Cette sélection est donc une fierté et un aboutissement pour nous, même si le chemin n’est pas terminé pour Téa… »


https://www.ledauphine.com/skichrono/2020/05/14/hautes-alpes-tea-lamboray-un-avenir-en-bleu

24 vues

PARTENAIRES PRINCIPAUX

  • Facebook - SCOCE
  • Instagram - SCOCE
  • YouTube - SCOCE

© 2020 SCOCE - Tous droits réservés - Mentions légales

info site: web@scoce.fr